10 utilisations (surprenantes) du SCOBY de Kombucha

My ferment passion

Vous avez probablement déjà entendu parler du Kombucha, cette fameuse boisson à base de thé fermenté. Peut-être même que vous y avez déjà goûté ou que vous en préparez déjà chez vous.

Qu’est-ce que c’est le Kombucha ?

On obtient du Kombucha en faisant fermenter du thé noir ainsi que du sucre et à l’aide de ce qu’on appelle un SCOBY, ou encore plus affectueusement, une mère de Kombucha. Il en résulte une boisson acidulée, plus ou moins pétillante et très peu sucrée. En effet, le sucre ajouté en début de fermentation est en grande partie consommé au cours de la fermentation.

Un Scooby Doo quoi ?

Le terme SCOBY se traduit en anglais par « Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast ». On nomme parfois le SCOBY de « champignon » de Kombucha. Mais il ne s’agit pas du tout d’un champignon ! Il s’agit en réalité d’une véritable communauté de bactéries et de levures qui travaillent main dans la main et sont les responsables de la fermentation de la boisson. Parmi ces bactéries, on trouve essentiellement des bactéries acétiques comme Gluconobacter ou Acetobacter. Les levures présentes dans le Kombucha sont pour la plupart des Zygosaccharomyces ainsi que des Schizosaccharomces.

La fonction du SCOBY de Kombucha

Objet flottant non identifié

Visuellement, un SCOBY ressemble à un disque bizzaroïde qui flotte en surface du liquide fermenté. Cette texture très particulière du SCOBY est en fait due à la production de cellulose par certains microorganismes présents, comme Acetobacter xylinum. Elle a pour fonction d’aider les bactéries acétiques à s’y attacher en surface pour être exposées à l’oxygène (milieu aérobie) et aussi à les protéger.

Un travail d’équipe

Il y a une vraie dynamique qui se forme parmi tous les microorganismes qui cohabitent ensemble dans le kombucha. En effet, les levures vont consommer le sucre (saccharose) présent et le transformer en glucose ainsi qu’en fructose. Ces sucres vont ensuite être utilisés par les bactéries pour former entre autre de la cellulose et produire de l’acide acétique.

Une croissance constante

Au cours du temps et au fil des fermentations, le SCOBY ne cesse de se développer et peut rapidement devenir en surplus. Il est alors possible d’en faire don. Cependant, d’autres applications sont possibles ! Le SCOBY n’est certes pas très sexy, mais il ne cesse de fasciner par ses nombreuses propriétés insoupçonnées…

kombucha levure bactérie scoby

1- Nourrit les animaux

Riche en protéines, acides aminés essentiels, lipides, minéraux, fibres et en bonnes bactéries, animaux de compagnie et d’élevage peuvent bénéficier de la haute valeur nutritionnelle des SCOBY. En ajouter une petite quantité dans leur ration habituelle permettrait de stimuler leur appétit et d’améliorer leur santé d’un point de vue général.

Pour les amoureux de leurs toutous, vous pouvez faire sécher le SCOBY de Kombucha et le donner à votre/vos compagnon(s) tel un bonbon à mâchouiller. Succès garanti !

2- Nourrit les Hommes

Et oui, le SCOBY nous aussi pouvons le manger ! Intéressants d’un point de vue nutritionnel, il n’y a pas de raison que seuls les animaux puissent en consommer. De plus, les possibilités culinaires qu’offres les SCOBY sont nombreuses : en marinade, broyé dans un smoothie, séché et enrobé de miel (ma recette sur Instagram)…

3- Nourrit la Terre

Vous jardinez ? Bonne nouvelle. En broyant vos SCOBY et en les déposant sous vos plantes, vous les protégerez des insectes et vous apporterez de bons microorganismes et des minéraux essentiels pour leur croissance. Le SCOBY permettra également d’équilibrer le pH du sol. Vous pouvez également déposer un SCOBY dans votre compost, les vers vous remercieront !

4- Prend soin de la peau

Rien de tel qu’un bon masque à base de SCOBY de Kombucha pour donner de l’éclat à sa peau. En effet, il aide à réguler le pH de la peau, possède des propriétés antimicrobiennes purificatrices ainsi que des propriétés antioxydantes.

N’ayez pas peur du ridicule et munissez-vous de votre plus beau SCOBY pour le déposer délicatement sur votre visage. Besoin d’un gommage naturel ? Broyez votre SCOBY et ajoutez-y du sucre ainsi que des flocons d’avoine et le tour est joué.

5- Guérit les plaies

De par ses propriétés antimicrobienne et sa capacité d’absorption, de plus en plus d’études en médecine se penchent sur l’utilisation de SCOBY pour accélérer et optimiser la guérison des plaies. Les micros filaments de cellulose présents dans le SCOBY et produits par les bactéries acétiques se lient avec ceux d’autres bactéries et créent ainsi un biofilm naturel qui s’épaissit et protège la peau.

Une coupure ? Une brûlure ? Il suffit de couper un bout de SCOBY et de le maintenir sur la plaie avec une bande. L’application va piquer un peu au début, comme avec un spray aseptique classique.

6- Assainit les eaux usées

De par sa forte capacité d’absorption et de rétention d’eau, le SCOBY permet de capter les métaux lourds comme le Plomb présents dans les eaux usées pour les traiter et les assainir. Il serait également efficace pour retirer les ions d’arsenic.

7- Aide à concevoir des batteries eco-friendly

Le SCOBY étant de nature poreuse et ayant une bonne capacité d’absorption, il en résulte un excellent conducteur d’électricité. Des études se sont alors penchées sur l’utilisation de ce matériel biologique comme hybride dans la confection de batteries eco-friendly.

8- Aide à générer des tissus biologiques

Etant biocompatible, la cellulose du SCOBY de Kombucha a été soumise à de nombreux tests afin de générer des tissus de cellules nerveuses. Les résultats obtenus ont été forts encourageants.

9- Aide à concevoir des emballages 100% biodégradables

Une fois séché, le SCOBY peut être utilisé comme emballage alimentaire, permettant d’allonger la durée de vie de certains produits. De plus en plus d’entreprise s’intéressent au potentiel du SCOBY de Kombucha en tant qu’emballage biodégradable. La seule limite à ce jour et le taux d’humidité du produit à conditionner. En effet, avec une forte humidité, le SCOBY aura tendance à se dégrader beaucoup rapidement, limitant ainsi son usage.

10- Aide à produire du textile zéro déchet

Toujours dans une démarche écoresponsable, de nombreux designers et industries du textile se mettent à produire des pièces conçues à partir de SCOBY, aussi appelé « cuir » de Kombucha. Pour ceci, le SCOBY est séché et devient un matériau confortable, vegan, résistant et zéro déchet ! Actuellement, les seules limites observées sont sa sensibilité à l’humidité et à l’eau. Davantage de recherches seront nécessaires pour tenter d’y remédier sans avoir à recourir à des traitements lourds et chimiques.

Le mot de la fin

Bien sûr, si vous vous retrouvez avec un surplus de SCOBY, vous pouvez également en mettre de côté pour faire un « hôtel à SCOBY » ou bien vous pouvez également en profiter pour tester des recettes plus « risquées » et expérimenter 😉

kombucha scoby fermentation boisson

Références

D. Laavanya, Shivanand Shirkole, P. Balasubramanian, Current challenges, applications and future perspectives of SCOBY cellulose of Kombucha fermentation, Journal of Cleaner Production, Volume 295, 2021, 126454, ISSN 0959-6526, https://doi.org/10.1016/j.jclepro.2021.126454.

Marcelo Gomes Soares, Marieli de Lima, Vivian Consuelo Reolon Schmidt, Technological aspects of kombucha, its applications and the symbiotic culture (SCOBY), and extraction of compounds of interest: A literature review, Trends in Food Science & Technology, Volume 110, 2021, Pages 539-550, ISSN 0924-2244, https://doi.org/10.1016/j.tifs.2021.02.017.